jardin
Publié le - 1082 aff. -

Les règles de base pour construire son propre bassin

Un bassin doit être placé dans un coin loin des arbres ayant des feuilles qui peuvent polluer l’eau. L’emplacement à choisir doit plutôt être bien accessible au soleil. Si l’endroit est en cuvette des eaux de ruissellement, il faut alors l’abandonner et en chercher un autre où on a un ensoleillement de 5 à 6 heures chaque jour. Pour la forme, l’idéal c’est qu’elle donne à l’eau la possibilité de circuler librement sur une zone centrale sépulcrale. Aussi, une parfaite filtration doit être prévue et cela demande une pompe bassin efficace pour garder l’eau avec toute sa limpidité. Il serait également mieux d’ajouter une petite passerelle ou encore une descente de jardin. S’il y a des enfants dans la maison, il reste nécessaire de penser à leur sécurité. Prévoir un barrage ou une zone de contour plus ou moins profonde minimiserait les risques en cas de chute.

Le type de bassin à choisir

Il existe le bassin préformé et celui à bâche étanche. Le bassin préformé peut se faire avec différentes formes. Les tailles et les styles qu’il offre sont de même nombreux. Il est soit possible de l’étendre ou de l’enterrer et dans les deux cas, il est toujours mieux d’avoir aussi un bac autoportant. Si la surface est petite, il faut un bassin coque préformé. Le hic, c’est que ce dernier coûte cher. Pour ce qui est du bassin à bâche étanche, il offre une grande dimension et le prix est accessible. C’est un feutre géotextile qui le préserve des racines des arbres d’à côté. Cependant, quel que soit son choix, il faut toujours privilégier l'UV bassin, car les carpes koi ont constamment besoin de la chaleur pour bien vivre.